FACTEUR D’AVENIR :

vendredi 8 septembre 2006

En juin, une indiscrétion annonçait le choix de Paris 17 PDC pour passer au projet facteur d’avenir sur la DOTC NORD. Pour la DOTC Sud, l’annonce a été faite le 19 juillet dernier : Paris 16 est le premier bureau désigné pour le projet facteur d’avenir, avant Paris 12 et Paris 20 prévus pour l’année 2007.

Depuis, des audiences au siège de La Poste ont contribué à éclaircir l’arrière-pensée sous-jacente au projet, (toujours la même au demeurant : diminution du ratio ressources-client = réduction des coûts = suppressions d’emplois).

D’après les premières expérimentations menées sur 6 bureaux au premier semestre 2006, Facteur d’avenir c’est :
- du travail et de la fatigue en plus,(des emplois en moins, des horaires encore plus matinaux, travail tous les samedis...),

- une tournée chaque jour différente, (marguerite ou auto-remplacement ou danse de Saint-Guy, de toute façon, avec une organisation à 12 tournées pour 10 facteurs il va falloir jongler !)

- pour celles et ceux qui voudraient "évoluer dans la carrière", allégeance totale au pouvoir discrétionnaire du patron, (cf accord promotion, auquel nous nous sommes opposés... et pour cause !)

- enfin, une petite prime (dont ni l’existence ni le montant ne sont à ce jour assurés) pour prix de la mise en concurrence des équipes de facteur-trices.

Cette nouvelle extension du domaine de l’exploitation est recouverte d’un voile pudique de bons sentiments, comme toujours ! Qualité, professionnalisme, responsabilité bla bla bla, plus les projets sont crapuleux pour nos existences, plus la main qu’on veut nous passer dans le dos est beurrée !

FRACTURE D’AVENIR !

Concrètement, le système est fondé sur des unités autonomes de distribution composées de 12 tournées, avec seulement 10 titulaires. Les 2 autres tournées, attribuées aux facteurs d’équipe, seront prédécoupées et dispatchées systématiquement 4 jours sur six (du lundi au jeudi ) sur les 10 autres tournées, ceci sans compter les abscences (CA, CM...). Deux autres facteurs font fonction de volant de remplacement... et vogue la galère !

Autant dire qu’être titulaire de sa tournée ne sera plus qu’un mirage, même si La Poste, qui connaît l’attachement des facteur-trice-s à "leur" quartier et des usagers à "leur" facteur-trice, écrit le contraire partout. Au mieux, on pourra dire titulaire d’une unité de distribution.

En effet, la responsabilisation des agents se traduit dans les faits par l’auto-remplacement.

La Poste se décharge ainsi de la responsabilité de son bon fonctionnement sur les unités de distribution à savoir assurer la continuité de service en employant un nombre suffisant d’agents. Ainsi les facteurs eux-mêmes prendraient sur eux le surcroît de travail, La Poste n’ayant plus qu’à venir sévir en cas de couac dans l’unité : vous n’aurez pas votre prime, vous n’aurez pas votre promotion, (vous n’irez pas à Center Parcs) ! Ce n’est pas à nous, facteur-trice-s d’assumer la gestion des absences et le rôle d’organisation jusque là dévolus aux chefs d’équipe. D’autant moins que La Poste réfléchit pour élargir la gamme de services rendus par les facteur-trice-s, Aïe Aïe Aïe...

Pour nous le projet facteur d’avenir est évidemment à combattre sans modération :
- pour rester titulaire de sa tournée,
- pour une promotion transparente,
- contre une prime aux alouettes, mais,
- pour une augmentation de salaire pour tous !


Documents joints

Facteur d’avenir

4 septembre 2006
Document : PDF
138.3 ko


Accueil du site | informations legales | Plan du site | | Statistiques | visites : 515231

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SUD Postaux Paris  Suivre la vie du site Distribution   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License