Jean Paul Bailly annonce 4 misérables mesurettes

lundi 19 mars 2012 par SUD Postaux

Après 3 suicides en 6 mois ayant profondément marqué les personnels et une consultation des organisations syndicales, nous étions en droit d’espérer des annonces fortes. La déception est au rendez-vous.

Faut-il d’autres drames pour que la direction générale prenne enfin conscience du mal-être qui sévit dans l’ensemble de l’entreprise ?

Pourtant lors de récentes rencontres, l’ensemble des fédérations ont exigé l’arrêt des réorganisations. Une fois encore le dialogue social déjà en berne ces dernières années est totalement piétiné.

Sur le détail des annonces, on retiendra que l’entreprise ne doit pas s’arrêter, qu’il faut seulement « ajuster ». A lui seul ce terme est révélateur du déni de la Direction Générale.

Un grand absent : l’emploi

En effet, ne pas comprendre que l’emploi est intrinsèquement lié au mal-être des personnels est totalement irresponsable !

Sur ce point, la comparaison avec les premières mesures de l’ancien PDG de France Télécom, Didier Lombard, est saisissante. Jean Paul Bailly est il en voie de Lombardisation ?

Dans ce contexte, la fédération SUD PTT va saisir le gouvernement. Ce dernier, actionnaire principal, déjà alerté en mai 2011, ne peut plus rester silencieux.

Les fédérations syndicales Sud PTT, CGT, CFDT, FO, CFTC et CGC organisent une conférence de presse le mardi 20 mars à 11 heure au siège de la CGT, 263 rue de Paris 93100 Montreuil.


Accueil du site | informations legales | Plan du site | | Statistiques | visites : 527918

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Infos générales Poste   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License