GRÈVE ET RASSEMBLEMENT À PARIS LE 19 JANVIER !

mercredi 17 janvier 2007

Après 3 mois en Ile-de-France et depuis 6 semaines au niveau national, la grève des services de nuit des centres de tri continue toujours. Les tentatives de division, la contre information de la part de la direction n’ont pas empêché la poursuite de l’action. Il y a toujours une cinquantaine de centres mobilisés sur la question du taux de l’heure de nuit et la suppression des horaires pénibles. Un rassemblement national a lieu vendredi 19 janvier à 14 heures devant le Siège de La Poste. Soyons nombreux ce jour-là et allons crier haut et fort à la direction qu’il est grand temps d’ouvrir des négociations nationales sur le travail de nuit.

Une mobilisation qui ne faiblit pas

Malgré un mouvement qui dure depuis 3 mois en Ile de France et depuis 6 semaines au niveau national, malgré une campagne d’intoxication orchestrée par la direction du courrier la semaine dernière, malgré des pressions de tous les instants sur le personnel, l’action continue et reste majoritaire dans les centres mobilisés.

La grève durant la nuit du 12 au 13 janvier en est la preuve : Bordeaux : 66/105, Avignon : 29/39, Créteil : 60/94, Issy : 53/85, Orly : 65%, Annecy : 17/45, Pau : 16/32, Paris 14 : 15/33, Paris 15 : 24/55, Pontoise : 25/67, Nantes : 14/20, Marseille Ville : 20/22, Marseille Provence : 30/46, Paris Louvre : 22/66, PIC Gonesse : 74/161, Mitry Mory : 7/18, Roissy CI : 47/189, Roissy TA : 6/19, Bobigny : 39/74, La Rochelle : 30%, Montpellier : 34/66, Lille : 40%, Metz : 21/60, Lyon St Priest : 55%, Lyon Ville : 35%, Rouen : 57/103, Valence : 22/43, Creil : 35%, Clermont Ferrand : 38/80, Vannes : 13/32, Brest : 40/115, Belfort : 40%, St Brieuc : 21/25, Cavaillon PFC : 32/45. Cette liste n’est pas exhaustive, ce sont les chiffres qui nous sont remontés lundi matin.

Une direction qui refuse toujours de négocier

Malgré l’ampleur du mouvement et sa durée, malgré son extension aux plates-formes colis, la direction refuse toujours de s’asseoir autour de la table des négociations. Au contraire, celle-ci durcit le ton en culpabilisant les agents et en diabolisant la fédération SUD-PTT.

Cela a eu le don d’agacer le personnel qui n’est en aucun cas dupe des manoeuvres de la direction pour dénaturer le conflit et refuser de négocier. Contrairement à ce qu’avance la direction, cette grève est légitime et le personnel ne s’y trompe pas en faisant grève toutes les nuits une heure dans certains centres et toutes les nuits de vendredi à samedi dans d’autres.

Le 19 janvier, une grève pour tous les services

Le 19 janvier aura lieu un rassemblement devant le siège de La Poste à 14 heures. La fédération SUD-PTT a déposé un préavis de grève qui couvre tous les personnels de jour comme de nuit. En effet, dans beaucoup de centres, les personnels de jour sont également mobilisés. La réussite de la grève et du rassemblement est un atout essentiel pour parvenir à contraindre la direction à négocier. La grève doit donc être massive et le rassemblement réussi.

Vendredi 19 janvier 2007 Rassemblement des CTC et PFC à 14 heures devant le siège de La Poste 44, Bd de Vaugirard (M° Montparnasse)


Documents joints

15 janvier 2007
Document : PDF
78.3 ko

Accueil du site | informations legales | Plan du site | | Statistiques | visites : 526424

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SUD Postaux Paris  Suivre la vie du site Collecte - PPDC   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License