Fonctionnaires de classe II ou catégorie B et CAPROs de La Poste sont-ils des moutons noirs ?

lundi 8 février 2010

La revalorisation des grilles indiciaires de catégorie B des différentes Fonctions Publiques a été actée par le gouvernement. A France Télécom, la direction a présenté des projets de revalorisation avec des échelons supplémentaires en fin de carrière. A La Poste, par un courrier aux organisations syndicales, la direction refuse toute application des mesures Fonction Publique aux fonctionnaires concernés. On ne voit pas pourquoi les fonctionnaires reclassifiés et reclassés de la Poste n’en bénéficieraient pas !

PDF - 17 ko

Revalorisation Fonction Publique
Le gouvernement a pris des mesures de revalorisation des échelles indiciaires de catégorie B pour les trois Fonctions Publiques. Si ces mesures de revalorisation sont insuffisantes et ont le défaut d’allonger la durée de la carrière, elles ont le mérite d’exister. Mais on ne voit pas pourquoi cela ne s’appliquerait pas à La Poste.
Depuis la loi du 2 juillet 1990, les corps et grades de fonctionnaires en activité à La Poste et à France Télécom ne sont plus rattachées aux catégories A, B, C et D de La Fonction Publique. A l’origine, c’était pour qu’ils puissent bénéficier de mesures plus favorables.
Mais les échelles indiciaires restent en correspondance avec celles de la Fonction Publique. Pour la catégorie B, elles vont du niveau II.1 au niveau III.1, aussi bien pour les grades de reclassement que les grades de reclassification. Il est de simple justice que les mesures plus favorables de la Fonction Publique s’appliquent aux fonctionnaires à La Poste et à France Télécom.

A France Télécom, des mesures
A France Télécom, la direction a présenté le 14 décembre 2009 un projet de revalorisation des échelles indiciaires aux organisations syndicales.
Cela se traduit par l’attribution d’échelons supplémentaires en fin de carrière que ce soit pour les grades de reclassement ou pour les grades de reclassification. La direction de France Télécom prend donc en compte la réforme des grilles Fonction Publique, même si la direction a refusé de réduire les durées d’échelon (ce qui entraine un allongement des carrières à 33 et 35 ans) et même si, une fois de plus, les grades de reclassement subissent un traitement moins favorable. Des projets de décret sont donc en préparation.

A La Poste, rien !!!
De son côté, par un courrier aux organisations syndicales du 26 janvier, La Poste refuse toute mesure en faveur des fonctionnaires concernés qu’ils soient sur des grades de reclassement ou de reclassification. Elle invoque sa politique de promotion(sic !), notamment depuis la création des RAP, les plans de qualification au moment de la reclassification, le grade de base II.2 à l’Enseigne,la création du grade de CAPRO...
Tout cela n’explique pas que les indices terminaux de nos grades restent inférieurs aux indices terminaux des grades correspondants de la Fonction Publique. Dans d’autres secteurs de la Fonction Publique, il y a eu aussi des améliorations du niveau de classification !!! Les grades et les corps de La Poste sont exactement sur les mêmes échelles indiciaires que ceux de France Télécom. Les mêmes mesures devraient donc s’appliquer...
Mais la direction de La Poste ne semble pas l’entendre de cette oreille... Comme si la préoccupation était de faire le maximum d’économies au détriment des fonctionnaires. La direction a déjà décidé de ne pas augmenter le complément Poste des fonctionnaires.
La direction de La Poste a-t-elle décidé qu’il n’y aurait plus aucune mesure pour les fonctionnaires ?

SUD exige la mise en oeuvre des mesures Fonction Publique pour la revalorisation des grades et corps de La Poste équivalents à la catégorie B.

Nouvelles échelles Fonction Publique et échelles Poste : ouvrir le fichier PDF joint à cet article.


Accueil du site | informations legales | Plan du site | | Statistiques | visites : 515609

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Infos générales Poste   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License